• Marie Bonvallet

L’E-merchandising : pourquoi est-il toujours oublié ?

C’est devenu mon sujet favori depuis quelques mois/années car je me suis vite rendu compte qu’on ne parle presque jamais de l’e-merchandising.

Bien entendu si on en parle peu on ne met pas ses avantages en avant non plus.

Pour rappel ils sont pourtant nombreux :


👍Augmenter le taux de conversion

👍Augmenter le panier moyen

👍 Se démarquer de la concurrence

👍 Fidéliser



Pourriez-vous imaginer de rentrer dans un magasin où les produits sont disposés n’importe comment voir en vrac, pas ou mal rangés ? Impensable non ?


Eh bien c’est la même chose sur un site e-commerce. L’affichage compte et à un rôle à jouer.

La manière dont sont affichés les produits, la fluidité du parcours, la facilité à trouver un produit, etc. Ces éléments ont un impact sur les comportements d’achat.


Pour rappel un e-merchandiser a plusieurs missions :


✔️Piloter et optimiser les mises en avant produits et contenus sur les sites pour faciliter et augmenter les achats du consommateur. ✔️Faire un focus sur l'expérience utilisateur et l'analyse de ses besoins.

✔️Travailler sur le contenu des fiches produits, la structure des pages du site et leur design, la navigation et la facilitation des étapes d'achat.



Les pratiques et les concepts utilisés dans le retail peuvent être adaptés et transposés en ligne. La boutique en ligne doit elle aussi être soignée et refléter les valeurs et l'ambiance de la marque.

Il existe de nombreux outils pour mieux comprendre l’utilisateur et adapter votre site et la présentation de vos produits à leurs besoins ainsi qu’à leurs habitudes.



Bien catégoriser ses produits, offrir les meilleures options de filtrage en ligne, avoir de belles photos produits qui sont au plus proche possible de la réalité en terme de rendu, travailler ses templates, faciliter la navigation ne sont que quelques exemples de missions que l'e-merchandiser devra prendre en charge.



Et pourtant je ne vois quasiment jamais l’e-merchandising proposé comme sujet dans les formations aux métiers du digital, ni dans les qualifications lorsqu’on renseigne un profil.



Pourquoi ?





14 vues0 commentaire